Banque du Canada : vers une augmentation du taux directeur actuellement à 1%

D’après des études récemment effectuées par les économistes, le redressement de l’économie financière canadienne pourrait se faire plus tôt que prévu. Devant une telle perspective, les clients des banques devraient se préparer à une augmentation du taux des crédits bancaires (taux d’intérêt hypothécaires notamment).

L’économie canadienne est en meilleure santé


Si les analystes avaient anticipé le redressement de l’économie financière canadienne en 2013, le contexte actuel démontre que ce relèvement se fera plus tôt que prévu. En effet, ces derniers mois, les conditions financières des Canadiens se sont améliorées et l’économie américaine semble également se relever plus rapidement. Ainsi, les spécialistes en économie tablent sur un premier redressement de l’économie canadienne dès le semestre prochain. Une croissance économique évaluée à 2,4 % est attendue, au lieu de 2 %. Toutefois, si ce schéma vient à se présenter, les institutions financières du pays se verront dans l’obligation de revoir à la hausse leur taux directeur, actuellement à 1%. Celui-ci pourrait passer à 2% d’ici 2013.

À quoi doivent s’attendre les emprunteurs ?

Dans les douze mois à venir, les économistes prévoient une hausse des taux de crédit. Si les transactions internationales des banques canadiennes se retrouvent au meilleur de leur forme, dès la fin de cette année, les emprunteurs devront s’attendre à une hausse de taux d’intérêt évaluée à environ 2 %. Pour redresser plus rapidement son économie, le Canada table essentiellement sur les investissements des sociétés internes et sur la contribution des particuliers. Le pays ne fonde pas ses espoirs sur le marché de l’exportation, qui à l’heure actuelle, semble être un facteur de repli économique.

Ajouter un commentaire