Bon à savoir : ces cas où l’usage d’un smartphone au volant est toléré

Avec le durcissement des pénalités contre l’utilisation du cellulaire au volant, il convient de revoir dans quelles circonstances ou à quel moment l’on peut tenir un appareil électronique à écran au volant. Que dit le Code de la sécurité routière à ce sujet ?

Les circonstances atténuantes de l’utilisation d’un cellulaire au volant


Depuis le 23 avril 2015 et la réforme du Code de la sécurité routière, l’usage de cellulaires et d’appareils portables au volant est plus sévèrement puni. Cette infraction est dorénavant passible de 4 points d’inaptitude et entre 80 et 100 dollars d’amende. Ce durcissement est l’occasion de revoir les conditions dans lesquelles il est permis d’utiliser un téléphone intelligent ou une tablette en voiture. Le recours à ces appareils ne constitue pas une infraction lorsque le conducteur est garé dans un emplacement sécurisé.

De même, le Code de la sécurité routière n’interdit pas de regarder un cellulaire fixé au pare-brise ou au tableau de bord – utilisé comme GPS ou comme lecteur de musique -, ou de le toucher pour modifier la destination ou de le toucher pendant un arrêt dans un embouteillage ou à un feu de signalisation. Aussi, le cellulaire n’est pas interdit s’il est employé uniquement pour lire l’heure, sans toutefois le prendre en mains. La seule condition pour pouvoir appeler ou recevoir des appels avec un appareil électronique est d’utiliser un système Bluetooth, combiné à un seul écouteur.

Les cas d’utilisation à éviter

Il se peut toutefois que l’usage du cellulaire soit pénalisé, même si ce dernier est fixé au tableau de bord ou au pare-brise, lorsque le conducteur s’y attarde pour modifier sa playlist ou sa trajectoire. Le fait de prendre un smartphone à la main, ne serait-ce que pour regarder l’heure ou reprogrammer le GPS est également interdit. La même sanction s’applique lorsque le conducteur utilise internet, ou envoie des messages et surtout passe un appel sans utiliser un dispositif « mains libres » au volant.

Source : Protégez Vous

Ajouter un commentaire