Canada : la cenne descend de la scène

La Monnaie royale du Canada a cessé la mise en circulation de la cenne noire ce lundi. Le ministre fédéral des finances, Jim Flaherty l’a annoncé au cours de la présentation du budget du mois de mars. La dernière production de cette monnaie date du 4 mai 2012.

Des coûts élevés

Cette mesure a été prise en sachant que produire 1 cent coûte réellement 1,6 cent, or les Canadiens gardent en réserve des dizaines de millions de ces pièces. L’arrêt de la production de ces pièces ferait alors économiser au gouvernement environ 11 millions de dollars par an. Les Canadiens pourront continuer à utiliser ces pièces pour faire leurs achats, par contre elles seront retirées peu à peu du marché. Si le client ne dispose pas de pièces de 1 cent lors d’une opération en espèces, le commerçant devra arrondir la somme due au multiple de 5 cents le plus proche. Cette mesure devrait profiter également aux commerçants, estime Léopold Turgeon, président et directeur général du conseil Québecois du Commerce de Détail, ou CQCD. En effet, les frais de manutention de ces pièces sontrelativement élevés pour les commerçants.

Une sensibilisation de masse s’impose

Martine Hébert, vice-présidente de la Fédération Canadienne de l’Entreprise Indépendante pour le Québec, a informé que pour une transition sans impacts dommageables, des outils de formation sont mis à disposition des commerçants. Elle a ajouté que cette sensibilisation massive est un passage obligé, étant donné que les notes à payer seront arrondies à la hausse ou à la baisse. Selon un sondage réalisé par le Conseil canadien du commerce de détail, les commerçants partisans de cette rétraction progressive du sou noir seraient nombreux. 55 % d’entre eux sont confiants quant au bon déroulement des transactions en magasin et environ 75 % ont annoncé que les prix seraient arrondis à la caisse.





Categories: Argent Tags:


  1. Pas encore de commentaire