Canada : la fiscalité représente 42 % du revenu

Pour beaucoup de ménages français, le logement constitue le pôle de dépense le plus important du foyer. Au Canada, il s’avère que la fiscalité est le poste budgétaire le plus important, représentant près de 42 % du revenu.

Le fardeau fiscal des Canadiens


Le site Finance et Investissement rapporte une étude menée par Fraser Institute en charge du suivi de la charge fiscale totale du contribuable canadien moyen. L’étude baptisée Canadian Consumer Tax Index menée de 1961 à 2013 révèle que pour un ménage moyen au Canada, les impôts et taxes pèseraient plus lourd sur le budget des contribuables que l’ensemble des besoins fondamentaux réunis, à savoir le logement, la nourriture ainsi que l’habillement. En effet, en 2013, la fiscalité représentait près de 42 % du revenu d’une famille canadienne moyenne, soit 32 369 $ sur un revenu de 77 381 $. Par ailleurs, 36 % seulement du revenu sont consacrés au logement, à l’habillement et à la nourriture réunis.

impots canadiens

Une hausse de plus de 147 % en 50 ans

Alors qu’en 1961 le ménage canadien moyen consacrait un peu plus de 56 % de son budget aux besoins fondamentaux, la part budgétaire de la fiscalité représentait à peine 34 %. En 50 ans, les impôts et taxes ont augmenté d’environ 1 830 %, une progression largement supérieure par rapport au coût du logement affichant une hausse de 1 375 %, 620 % pour l’habillement et 546 % pour la nourriture. En outre, le fardeau fiscal a affiché une augmentation de 147 % de 1961 à 2013 du fait de l’inflation. Ce fardeau fiscal canadien prend en compte l’ensemble des impôts et taxes prélevés sur le revenu du contribuable, impôts des particuliers, impôts santé, impôts fonciers, cotisations sociales et taxes sur l’essence entre autres.

source : Ff&I

Ajouter un commentaire