Crédits d’impôt pour les Canadiens : le saviez-vous ?

Le lundi 30 avril 2012, date butoir de la déclaration des revenus 2011 des contribuables canadiens, s’approche à grands pas. Afin de réaliser un maximum d’économies, la BMO Harris Bank recommande de vérifier si vous êtes admissible à des crédits d’impôt peu connus au Canada.

Déductions d’impôts au Canada : des solutions existent


Au Canada, comme dans beaucoup d’autres pays, les gouvernements territorial, provincial et fédéral proposent différents crédits visant à alléger les charges fiscales des contribuables. À l’approche du 30 avril, date limite pour la déclaration des revenus 2011, il est primordial de connaître en détail ces avantages fiscaux. La BMO Harris Bank s’est livrée à quelques explications à ce sujet et nous fait profiter de son expertise en matière de fiscalité. La banque invite les québécois et canadiens à approfondir leurs recherches sur les crédits d’impôt en vigueur, dont certains sont très peu connus des Canadiens.

Les déductions d’impôts pour les étudiants et les professionnels

Afin d’accéder au statut professionnel, un étudiant doit au préalable subir un examen qui implique des frais supplémentaires. Dans le cas où les charges ont été versées à un établissement reconnu et admissible, le candidat peut demander une déduction au titre des frais d’examen ou de scolarité dans sa déclaration. Le crédit d’impôt pour manuels s’adresse de son côté aux élèves et étudiants postsecondaires obligés de s’acheter des livres d’étude à des prix élevés. Ils peuvent réclamer respectivement jusqu’à 20 $ par mois ou 65 $ par mois, s’ils suivent des cours à temps partiel ou à plein temps.

Les individus exerçant une profession libérale bénéficient également d’un crédit d’impôt pouvant atteindre 500 $ pour les outils de travail achetés au cours de l’exercice fiscal 2011.

Les avantages fiscaux pour les entreprises, les parents et les aidants naturels

Une entreprise qui recourt aux services d’un apprenti dans un métier prescrit peut légalement demander une réduction d’impôts jusqu’à 2000 $ dans sa déclaration. Ce montant correspond aux traitements payables et à 10 % du salaire de l’apprenti durant 2 ans après son recrutement. Ce crédit d’impôt n’est valable que si le contrat d’apprenti a été enregistré au préalable auprès des autorités territoriales, provinciales ou fédérales.

Les parents ayant inscrit leurs enfants à une activité parascolaire – art, apprentissage, sports, etc. – sont en droit de réclamer jusqu’à 500 $ au titre du crédit d’impôt pour la condition physique et les activités artistiques de l’enfant.

Les familles (aidant naturel) s’occupant à domicile d’un parent adulte, déficient physiquement ou mentalement, peuvent également demander une déduction pour aidants naturels, sous certaines conditions de ressources de la personne à charge.

Ajouter un commentaire