Croissance économique : la RBC plus optimiste que les autres

D’après les estimations de la Banque Royale, l’année 2014 et celle d’après afficheront une croissance économique considérable.

Malgré un début d’année en demi-teinte, la croissance économique du Canada devrait être de 2,5 % en 2014 d’après ce que la Banque Royale a publié dans ses perspectives économiques et financières. La Banque Royale prédit également une augmentation de cette croissance à 2,7 % pour l’année à venir.


En comparaison avec les estimations de la Banque du Canada, celle de la Banque Royale semble un tantinet plus optimiste. En effet, la Banque du Canada table sur une croissance économique de 2,5 % pour 2014 et pour 2015. Quant aux estimations des autres organismes du secteur privé, les chiffres sont encore moins optimistes.

Concernant le dollar canadien, la Banque Royale pense que la descente du huard n’est pas encore arrivée à son terme ; et que d’ici la fin 2014 cette monnaie vaudra 87 cents USD pour finir à 85 cent USD avant la fin 2015.

Craig Wright, économiste en chef à la Banque Royale pense que les exportateurs canadiens sont en train de récolter des bénéfices de la croissance économique des États-Unis face à la faiblesse du dollar canadien. En effet, lorsque la devise est faible, les exportations canadiennes sont peu coûteuses sur les marchés étrangers. À contrario, cela rend les importations plus chères pour les Canadiens.

Le mardi 18 mars, le huard a clôturé à 89,79 cents USD, pour reculer encore de 0,40 cent USD le lendemain. D’après la Banque du Canada, c’est à la fin du mois de janvier que le dollar canadien a été à son plus bas niveau en 2014, soit à 89,09 USD. À titre de rappel, c’est en février 2013 que le huard a clôturé au dessus du dollar US dans la parité pour la dernière fois.

Ajouter un commentaire