Endettement des canadiens : recours aux versements supplémentaires

Afin de diminuer le montant de leurs dettes, les Canadiens ont davantage recours aux versements supplémentaires. Tel est le résultat de l’enquête menée par la Banque CIBC.

Un sondage significatif


L’enquête conduite par la Banque CIBC a indiqué que 72 % de la population canadienne a contracté des dettes au cours de l’année 2012. Pour réduire le montant de leurs créances, la moitié des ménages a recours au versement forfaitaire. Néanmoins, d’après l’enquête, cette catégorie de la population est aussi la plus endettée. Par ailleurs, la tranche d’âge comprise entre 25 et 44 ans serait la plus exposée aux endettements. De même, les habitants du Canada Atlantique sont plus enclins à ces risques.

Comment procèdent les endettés ?

Selon les statistiques, parmi les 72 % de personnes endettées, 18 % ont un produit à rembourser, 17 % en ont deux, 25 % en ont trois ou quatre et 12 % ont contracté plus de 5 dettes différentes. Pour faire baisser le montant de leurs arriérés, 62 % des Canadiens réduisent le solde de leur carte de crédit tandis que 22 % allègent leur emprunt d’hypothèque. De même, 46 % des foyers ayant fait l’objet de l’enquête ont procédé à un abaissement de leur marge de crédit.

Comment mieux gérer ses dettes ?

Pour réduire efficacement leurs créances, les ménages devraient pratiquer des versements forfaitaires sur les emprunts à un important taux d’intérêt. Pour minorer ces frais d’intérêts se rapportant à l’ensemble des crédits contractés, il est préférable de suivre les recommandations d’un conseiller financier. Par ailleurs, en versant un montant plus élevé à chaque échéance, le désendettement sera plus rapide. L’utilisation des supports gratuits de budgétisation proposés par la CIBC sera une aide précieuse pour les emprunteurs.

Ajouter un commentaire