La FED laisse ses taux inchangés mais entrevoit une hausse en décembre 2016

image : wikipedia

La réserve fédérale américaine a une nouvelle fois laissé ses taux inchangés hier. La présidente de la FED Janet Yellen a justifié cette décision en « attendant de nouvelles preuves d’amélioration » de l’économie (des États-Unis mais aussi à l’international).


Rappelons que les statistiques d’emploi n’étaient pas très encourageantes aux USA au mois d’août et Yellen veut être sure qu’il n’y a pas une récession qui couve.

« Plus important encore, les conditions de financement aux Etats-Unis se sont sérieusement dégradées récemment. »

janet-yellenLa banque centrale américaine a laissé ses taux d’intérêt au jour le jour dans une fourchette située entre 0,25% et 0,50%.

« La banque centrale des États-Unis avait abandonné sa politique de taux directeur quasi nul en décembre dernier, pour relever le taux des «fed funds» entre 0, 25 et 0, 50 %. Il s’agissait de la première hausse depuis plus de sept ans. La Fed avait, depuis le début de la crise financière, baissé son taux pour le ramener quasiment à zéro afin de soutenir l’économie américaine. »

Cependant elle a laissé entendre qu’il pourrait y avoir une hausse lors de la réunion du Comité de politique monétaire en décembre 2016.

Il faut aussi préciser que le statu quo sur le taux inchangé n’a pas été voté à l’unanimité mais par 7 voix contre 3 qui étaient en faveur d’une hausse.

Prochaine hausse assurée en décembre 2016 ? Alors qu’au Canada, les taux pourraient rester bas pendant un certain temps.

Ajouter un commentaire