Hausse des taux des prêts hypothécaires au Canada

La Banque Royale, une des plus grandes institutions de prêt hypothécaire du Canada, a annoncé une hausse de ses taux d’intérêt, applicable dès le lundi 10 juin de cette année. Il en est de même pour les autres institutions, comme la TD Canada Trust, Desjardins ou encore la BMO.

RBC-Banque-Royale BMODesjardinsTD-Canada-Trust


La Banque Royale emboîte le pas concernant la hausse des taux

À travers un communiqué, la Banque Royale a déclaré la hausse de ses taux d’intérêt, une hausse qui variera entre 0,1 et 0,2 %, en fonction du terme hypothécaire. C’est le prêt de cinq ans qui connaît la plus grande augmentation de son taux : initialement à 3,09 %, il est passé à 3,29 %.

Toutefois, ce taux promotionnel est toujours largement plus bas que le taux régulier, qui s’élève à 5,14 %. L’hypothèque annuelle voit son taux passer de 3 % à 3,14 %. Pour les prêts hypothécaires de deux à quatre ans, on assiste également à des hausses de 0,1 %.

Vers une hausse des taux des autres institutions de prêts

La Banque Royale fut la première institution de prêt à déclarer la hausse des taux hypothécaires, depuis la dégringolade des prix des obligations du mois dernier au Canada. Comme ce marché obligataire constitue la source de financements des activités des banques pour les prêts hypothécaires, les autres institutions n’ont pas tardé à emboiter le pas de la Banque Royale pour hausser eux aussi leurs taux.

Concernant la TD Canada Trust, la hausse du taux hypothécaire est de 0,10 % pour les prêts sur 4 ans fermés, et 0,20 % sur les prêts sur 5 ans fermés, soit respectivement à 3,09 % et 3,29 %. Chez BMO par contre, le taux a grimpé de 0,14 % pour les prêts sur 1 an fermés, de 0,10 % pour les prêts sur 2 à 5 ans fermés, et de 0,30 % sur les prêts sur 10 ans à taux réduit fixe.

Ajouter un commentaire