Investir dans l’immobilier sans gérer de locataires

Saviez-vous qu’il est possible d’investir dans l’immobilier sans avoir à faire la gestion d’appartements soit-même ni même d’être propriétaire d’un bien physique ?


L’immobilier étant l’un des secteurs offrant le plus gros retour sur investissement (à condition de ne pas acheter trop haut), pouvoir profiter de sa rentabilité sans avoir à lever le petit doigt serait l’idéal. Fini la gestion des loyers et des tracas avec les locataires, et plus besoin de payer des rénovations ou l’entretien sur son immeuble. Du coup, le stress tombe à un niveau proche de zéro.

Ce rêve est possible en investissant dans des fonds hypothécaires et des fonds de placements immobiliers. En voici 4 parmi les plus intéressants :

Titres hypothécaires de la SCHL : le TH (titre hypothécaire) LNH a un paiement garanti et il est ouvert à tous les canadiens. Infos

Fonds de placement hypothécaire d’une institution financière : Exemple celui de la banque TD qui contient 94% d’hypothèques résidentielles. Son rendement annuel depuis sa création est de 7,1% et le rendement sur 5 ans est de 3,6%. Ce genre de fonds est payant quand les taux d’intérêt sont élevés.

Fonds de placement Cominar : regroupe plus de 263 immeubles commerciaux au Québec, à Ottawa et dans les provinces atlantiques. Ce fonds gère un actif de 2,5 milliards de dollars canadiens. Paiement redistribué mensuellement sous forme de parts. Rendement: entre 3,5 et 10% (j’attends la confirmation officielle du responsable de Cominar). Site internet

Fonds de placement Homburg : portefeuille immobilier diversifié de 1 milliard de dollars avec 80 immeubles commerciaux et 43 immeubles résidentiels locatifs situés dans les régions de Montréal, Atlantique du Canada et Calgary. Entre 10 et 15 % de retour annuel. Site internet

Ajouter un commentaire