La Banque du Canada dénonce les effets d’un taux de crédit trop faible

La dernière publication de la Banque Centrale canadienne prévient des effets néfastes de la faiblesse des taux pratiquée depuis 2008-2009 sur l’ensemble du système financier.

Les ménages fragilisés par le surendettement

La Banque Centrale fait état dans sa dernière publication sur le système financier du danger d’un taux d’intérêt trop bas sur l’ensemble des mécanismes financiers. Les taux très peu élevés, en vigueur depuis la grande crise de 2008-2009 sont ainsi pointés du doigt par l’établissement qui voit à terme l’affaiblissement des sociétés d’assurance et des fonds de pension. La faiblesse des taux a ainsi produit un excès de demande sur le secteur immobilier, surchauffant le marché du crédit et provoquant le surendettement des ménages. Cependant, le volume du crédit des ménages tend à baisser, souligne l’établissement qui salue le phénomène tout en regrettant que la baisse des emprunts ne suive pas les revenus dont il dispose.

90 % de crédit à taux fixe

La Banque note également que les ménages tendent de plus en plus à recourir aux emprunts à taux fixe. Les crédits sous hypothèques, à taux non variable les mettraient ainsi à l’abri d’une éventuelle hausse des taux. Ainsi, au cours de cette année, près de 90 % des Canadiens ayant contracté un emprunt bancaire y ont eu recours contre 55 % en 2010 et en 2011. Il est cependant à remarquer qu’un emprunt sur trois est actuellement à taux non fixe. La surchauffe du secteur de l’immobilier et le surendettement des ménages sont une des conséquences des taux appliquées depuis 2008 que dénoncent la publication de la Banque du Canada. Cette dernière estime que les effets du phénomène sont assez importants pour ne pas négliger la menace.

Categories: Argent Tags:
  1. Pas encore de commentaire


Acheter de l'immobilier aux Etats-Unis : Détroit a un ROI de 30%

Si vous souhaitez investir dans l'immobilier, il serait peut-être intéressant de regarder du côté américain et en particulier dans certaines villes. Le site RealtyTrac a réalisé un

ING Direct Canada devient Tangerine

Après plusieurs mois de préparation, ING Direct a enfin annoncé LA nouvelle que nombre de ses clients attendent depuis 2012 : la banque change de nom. Dorénavant, elle se dénomme T

La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé à 1%

La Banque du Canada a décidé de laisser, sans surprise, son taux directeur à 1%. Le taux officiel d'escompte demeure à 1 1/4 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 3/4 %.

Voici la liste des 20 meilleurs employeurs au Canada

Les Prix Randstad récompensent les meilleurs employeurs au pays selon un sondage effectué par ICMA International auprès de 8500 canadiens. On ne connait pas encore le gagnant m

Les canadiens préfèrent les hypothèques à taux fixe en ce moment

Taux fixe ou taux variable, l'éternelle question. Les canadiens préfèrent opter pour un taux fixe en ce moment et on les comprend. Les taux d'intérêt hypothécaires sont historiquem