La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé à 1%

banque canada

La Banque du Canada a décidé de laisser, sans surprise, son taux directeur à 1%. Le taux officiel d’escompte demeure à 1 1/4 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 3/4 %.


L’inflation demeure maîtrisée au pays, en bas de 2% en raison des effets des capacités excédentaires au sein de l’économie et de la concurrence accrue dans le commerce de détail, et ces effets persisteront jusqu’aux premiers mois de 2016, rapporte CNW.

Certains observateurs estiment que le taux directeur ainsi que les taux hypothécaires pourraient ne pas monter avant début 2016. L’économie semble bonne mais pas assez pour augmenter immédiatement les taux, surtout que le marché de la revente des maisons au Québec a baissé depuis un an (-2%) alors qu’il progresse ailleurs au pays.

« L’expansion de l’économie mondiale devrait se raffermir au cours des trois prochaines années, à mesure que les vents contraires qui ont bridé l’activité se dissiperont. La reprise économique aux États-Unis semble se dérouler comme prévu, malgré des chiffres peu élevés enregistrés ces derniers mois en grande partie en raison de conditions météorologiques inhabituelles. De fait, la demande privée pourrait se révéler plus forte qu’escompté. La croissance est modeste en Europe, mais l’inflation demeure trop faible et la reprise naissante pourrait être compromise par les risques émanant de la situation concernant la Russie et l’Ukraine. En Chine et dans d’autres économies émergentes, la croissance devrait être solide, quoique les vulnérabilités financières soient plus préoccupantes. Dans l’ensemble, le taux de croissance de l’économie mondiale devrait augmenter pour s’établir à 3,3 % en 2014 et à 3,7 % en 2015 et en 2016 – chiffres largement conformes à ceux présentés dans le Rapport sur la politique monétaire (RPM) de janvier. »

Ajouter un commentaire