La Banque du Canada opte pour la stabilité

L’autorité monétaire canadienne maintient son taux de refinancement inchangé. Cette décision fait suite à la révision à la baisse de ses prévisions en matière d’inflation.

Pas de variation du taux directeur


La Banque du Canada a fait savoir la semaine dernière qu’elle ne compte pas modifier son taux de refinancement du moins pour les prochains mois. Cela fait plus de trente-six mois que le taux directeur se situe à 1 %. Cette structure a choisi la stabilité alors que les opérateurs économiques se sont attendus à une correction de cette valeur afin de relancer la consommation locale. Le secteur privé déplore que les investisseurs ne soient plus intéressés à venir dans le pays.

Le moment n’est pas propice

La Banque du Canada laisse comprendre que le moment n’est pas encore propice à une baisse de son taux directeur. L’organisme semble préoccupé par les chiffres de l’inflation du mois dernier. En effet, le prix à la consommation n’a progressé que de 1,3 % au cours de la période considérée alors que le taux d’inflation n’a augmenté que de 1,1 % le mois d’avant. La banque centrale canadienne se montre encore plus pessimiste pour 2014, tablant sur une faible hausse de 0,9 % du niveau général des prix pour le premier semestre de cette année.

L’économie reste performante

Dans ce contexte, une révision à la baisse du taux directeur s’avère plus avantageuse pour l’économie canadienne, mais l’autorité monétaire du pays en a décidé autrement. La Banque du Canada estime que la situation est favorable à l’exportation. La croissance du BIP a atteint 1,8 % au cours du S2 2013, un taux qui dépasse largement les estimations. L’institution se dit confiante et avance que l’économie se montrera plus performante à l’horizon 2015.

Ajouter un commentaire