Lacopropriété.info, un site de référence pour ceux qui habitent en condo

Les problèmes affectant le domaine de la copropriété sont en grande partie liés au manque d’informations. Pour pallier ce souci, a été lancé Lacopropriete.info, un site d’information permettant d’entrer en contact avec des experts dédiés sur tout ce qui a trait aux condominiums, peu importe la partie concernée : acheteur, vendeur, promoteur immobilier, copropriétaire ou syndicat de copropriété.

Une plateforme de référence


Mandatée par le Ministère de la Justice, la Chambre des notaires a créé Lacopropriété.info en 2013 à la suite du dépôt du rapport du Comité. Cette institution a misé gros pour mettre en place ce véritable puits d’informations concernant la copropriété. La somme attribuée au lancement étant de 250 000 $.

La convivialité et la praticité sont au rendez-vous, grâce notamment à l’option « Info-Experts » qui permet aux principaux acteurs du secteur (copropriétaires, acheteurs, vendeurs, promoteurs, administrateurs…) de poser des questions aux experts du site (courtiers, avocats, architectes…). Les réponses s’obtiennent dans un délai n’excédant pas les 48 heures.

Pour lancer Lacopropriété.info, la Chambre des notaires s’est effectivement associée à d’autres ordres professionnels et organismes d’autoréglementation, à savoir l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec, l’Ordre des ingénieurs du Québec, l’Ordre des administrateurs agréés du Québec, l’Ordre des architectes du Québec, l’Ordre des technologues professionnels du Québec, l’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec, l’Ordre des comptables professionnels agréés, la Chambre de l’assurance de dommages, le Barreau du Québec, et enfin l’organisme d’auto réglementation du courtage immobilier du Québec.

Un site au service du public

Selon Me Christine Gagnon, notaire spécialisée en copropriété, la vocation première de Lacopropriété.info est la protection du public. Le site ne constitue en rien une menace pour les affaires des professionnels, puisque les réponses générées par les experts sont plutôt à caractère informatif. Il ne s’agit donc pas de vendre des services, ni de fournir des informations à ranger sous le pavillon Conseil juridique.

1 commentaire

  1. Sophie houle 11 juillet 2015

Ajouter un commentaire