Le Cirque du Soleil est à vendre

Le fondateur du Cirque du Soleil (1984) et multimilliardaire Guy Laliberté songe sérieusement à vendre jusqu’à 90% des parts dans ce qui représente l’une des plus belles réussites économiques et culturelles de ces dernièrres décennies au Québec.

Selon ce que rapporte le Globe and Mail, le processus de vente de l’entreprise est enclenché depuis plus d’un an et les acheteurs potentiels auraient jusqu’à la semaine prochaine pour faire parts de leurs intentions d’achat.


Cirque_du_Soleil

Le Cirque du Soleil est évalué à deux milliards de dollars.

Guy Laliberté souhaiterait conserver comme condition la présence du siège social à Montréal où travaillent 1400 employés sur les 1600 que compte la société.

Les différents partis politiques du Québec veulent aussi s’assurer que le siège social reste bien à Montréal, chose qui pourrait être difficile si des investisseurs étrangers mettent la main dessus.

«C’est un de nos grands entrepreneurs, c’est une grande source de fierté pour le Québec et je veux lui dire que pour les Québécois, pour le gouvernement et pour l’ensemble des partis politiques représentés ici, il est très important que non seulement le siège social reste à Montréal, mais les activités clés, dont les activités créatives, restent également à Montréal», a déclaré le premier ministre.

Des investisseurs québécois et la Caisse de dépôt et placement du Québec pourraient aussi être de la partie.

Ajouter un commentaire