Le Groupe Investors perfectionne ses offres

Afin de satisfaire sa clientèle et perfectionner les offres existantes, le Groupe Investors prévoit de remanier bientôt ses tarifs.

Vers une réduction des tarifs

Bientôt, le Groupe Investors procèdera à une diminution des taxes perçues sur ses fonds communs de placement. Ces réductions de taxes seront en majeure partie attribuées à une régression des frais de gestion et concerneront particulièrement la taxe sur les produits et services (TPS), la taxe de vente harmonisée (TVH) et la taxe de vente du Québec (TVQ). La clientèle du fonds d’investissement canadien pourra ainsi bénéficier de remises allant de 0,05 à 0,40 % par an, selon le type de souscription choisi auprès de l’institution. Par ailleurs, au début du mois de juillet prochain, le groupe financier mettra sur le marché de nouvelles variétés d’épargne destinées aux particuliers ayant l’intention de placer un montant supérieur à 500 000 dollars dans les caisses de l’institution financière.

L’objectif des différentes restructurations de tarifs

En appliquant ces réductions de tarification, le Groupe Investors espère gagner davantage la confiance et l’estime de ses usagers. Cette stratégie financière est également appliquée pour mieux faire face à la concurrence qui existe actuellement sur le marché et vise à accroître plus rapidement le volume des actifs administrés par l’institution. Par ailleurs, grâce à ces nouvelles dispositions, les dirigeants du groupe envisagent également de restructurer la rémunération des conseillers financiers qui exercent au sein de l’établissement. Quant aux nouveaux placements financiers qui seront érigés à l’attention des particuliers, ils ont pour principal objectif de diversifier les offres disponibles jusqu’alors. Ils permettront également d’aider les particuliers à mieux rentabiliser les avoirs qu’ils placent au sein du fonds d’investissement.

Categories: Investissement Tags:
  1. Pas encore de commentaire


Un tiers des Québécois ignore le phénomène de l’inflation

Terme utilisé quotidiennement pour désigner la diminution du pouvoir d’achat et l’augmentation du coût de la vie, l’inflation est un mot qu’un tiers des Québécois ignore selon des

Les investissements des entreprises sont insuffisants au Canada

Selon un rapport de l'Institut C.D. Howe, les entreprises canadiennes n'investissent pas assez dans la modernisation de leurs équipements. Le Canada serait ainsi très en retard par

L'automobile, une dépense conséquente pour les Canadiens

Comment les Canadiens dépensent-ils leur argent ? Une récente étude de la banque BMO répond en partie à cette question. À première vue, les dépenses automobiles occupent une place

Canada : la fiscalité représente 42 % du revenu

Pour beaucoup de ménages français, le logement constitue le pôle de dépense le plus important du foyer. Au Canada, il s'avère que la fiscalité est le poste budgétaire le plus impor

Québec : la dette publique inquiète les observateurs

Pour chaque dollar collecté par les recettes publiques, 11 cents sont consacrés au paiement de la dette publique. Cette politique du gouvernement québécois inquiète alors certains