L’économie canadienne au ralenti au 3e trimestre

Le 30 novembre dernier, l’agence fédérale Statistique Canada vient de publier les données relatives à l’économie du Canada au troisième trimestre 2012. Les détails.

Une faible progression du PIB

D’après les données publiées par Statistiques Canada, l’économie du pays a enregistré une légère hausse du PIB, à hauteur de 0,6 % au terme de ce troisième trimestre 2012. Selon les analystes, cette légère progression est la plus faible enregistrée depuis le début de l’année. De plus, ces chiffres n’ont pas atteint les données prévisionnelles élaborées par les spécialistes de l’économie, entre autres la croissance de 0,9 % établie par le consensus des économistes regroupés par Études économiques Desjardins, ou la prévision de 0,8 % issue des études menées par les économistes interrogés par Bloomberg.

Économie ralentie par le recul des exportations

Outre la faible progression du PIB, le ralentissement de l’économie du Canada est également marqué par la baisse des exportations enregistrées à la fin de ce dernier mois de septembre. En effet, les statistiques publiées par l’agence fédérale Statistiques Canada ont démontré une diminution de 2 % au troisième trimestre 2012, c’est-à-dire la plus faible baisse jamais enregistrée depuis le second trimestre 2009. Dans le même temps, les exportations énergétiques et celles les biens de consommation et les exportations énergétiques ont respectivement baissé de 6,4 et 3,7 %.

D’autres données ayant marqué ce ralentissement de l’économie locale

D’autres données-clés ont également confirmé ce léger ralentissement de l’économie canadienne à la fin du troisième trimestre 2012. En ce qui concerne le domaine de l’investissement, une baisse de 0,8 % sur les bâtiments résidentiels a été enregistrée suite au ralentissement de la revente de maisons, ainsi qu’une diminution de 0,6 % sur les investissements réalisés par les entreprises pour les ouvrages non résidentiels, l’achat de machines et de matériels. De 4,2 % le taux d’épargne a baissé jusqu’à 3,9 %. Ceci confirme le ralentissement de l’économie canadienne malgré l’augmentation des dépenses des ménages à hauteur de 0,9 %.

Categories: Finance Economie Tags:
  1. Pas encore de commentaire


L'été n'impactera pas sur le budget des Canadiens

Une majorité de Canadiens envisage de dépenser moins de 2 000 $pour leurs activités estivales. L'été arrive, les ceintures ne se desserrent pas L’été pointe le bout de son ne

Canada : la fiscalité représente 42 % du revenu

Pour beaucoup de ménages français, le logement constitue le pôle de dépense le plus important du foyer. Au Canada, il s'avère que la fiscalité est le poste budgétaire le plus impor

L'automobile, une dépense conséquente pour les Canadiens

Comment les Canadiens dépensent-ils leur argent ? Une récente étude de la banque BMO répond en partie à cette question. À première vue, les dépenses automobiles occupent une place

La philanthropie et les œuvres de charité attirent toujours plus de Canadiennes

Les Canadiennes sont de plus en plus nombreuses à se vouer aux activités de dons de charité et de philanthropie. En effet, une étude a démontré que les femmes étaient plus nombreus

Les investissements des entreprises sont insuffisants au Canada

Selon un rapport de l'Institut C.D. Howe, les entreprises canadiennes n'investissent pas assez dans la modernisation de leurs équipements. Le Canada serait ainsi très en retard par