Les Canadiens maîtrisent mal leurs finances personnelles

Plusieurs sondages indiquent actuellement que les Canadiens et surtout les Québécois ont des connaissances peu approfondies en ce qui concerne le domaine des finances personnelles. Les détails.

Les Canadiens en général ont une perception assez typique des prêts hypothécaires


Un sondage réalisé pour le compte de la Banque Scotia a récemment révélé que les Canadiens en général ont une vision assez particulière des prêts hypothécaires. En se basant sur les propos de 2 013 Canadiens âgés de plus de 18 ans, le sondage par téléphone omnibus d’Harris/Decima, teleVox démontre que 77 % des Canadiens indiquent que leur maison constitue un important investissement et non une dépense. Plus de 80 % sont convaincus qu’il est essentiel de rembourser leur prêt hypothécaire dans les plus brefs délais et pourtant, 32 % d’entre eux affirment qu’ils rembourseront encore leur crédit hypothécaire jusqu’à leur retraite.

Des connaissances peu approfondies sur les finances personnelles

Le dernier sondage Pollara publié par la Banque de Montréal affirme que les Québécois ont une connaissance peu approfondie de leurs finances personnelles. Outre la maitrise de ce qu’est le régime enregistré d’épargne-retraite, environ 46 % des personnes interrogées connaissent mal les intérêts composés et encore moins les modalités d’un fonds d’investissement. Cette analyse révèle également que les Ontariens dépassent largement les Québécois dans la maîtrise des finances personnelles et l’écart se fait de plus en plus sentir au niveau du Certificat de placement garanti et des modalités d’amortissement.

Des cours pour approfondir les connaissances sur les finances personnelles

Pour que les Québécois et la majorité des Canadiens améliorent leurs connaissances dans le domaine des finances personnelles, les autorités publiques locales prévoient de mettre en place prochainement un cursus scolaire spécialisé dans ce domaine. Mais en attendant ce nouveau programme, le Groupe d’action sur la littératie financière en collaboration avec l’Agence de la consommation en matière financière du Canada organise le mois de la littératie financière sur l’ensemble du pays afin d’encourager les Canadiens à maîtriser progressivement le domaine des finances.

Ajouter un commentaire