Les canadiens préfèrent les hypothèques à taux fixe en ce moment

Taux fixe ou taux variable, l’éternelle question. Les canadiens préfèrent opter pour un taux fixe en ce moment et on les comprend. Les taux d’intérêt hypothécaires sont historiquement bas et on ne peut que se dire qu’ils ne peuvent qu’aller dans un sens dans le futur : vers le haut. Fixer son taux à 3, 5, 7 ou 10 ans est donc une sage décision à l’heure actuelle, histoire de se protéger pour les hausses à venir.

La Banque du Canada a annoncé qu’elle laissait son taux directeur inchangé hier, à 1%.


« D’après un sondage de la Banque CIBC, 47 % des Canadiens croient que les taux hypothécaires augmenteront au cours des 12 prochains mois, par rapport à 38 % l’année dernière. Ce taux est plus faible au Québec alors que 32 % des répondants croient que les taux d’intérêt augmenteront d’ici les 12 mois et 48 % choisiraient un taux fixe. Les personnes interrogées y voient donc une occasion de geler leur taux pour un certain nombre d’années afin d’atténuer le risque lié à la hausse prévue des taux d’intérêt. »

photo: taux hypothécaires chez Multiprêts le 17 avril 2014

Taux hypothécaires chez Multiprêts le 17 avril 2014

« «Pour ceux qui ont récemment contracté un prêt hypothécaire et qui doivent peut-être effectuer d’autres dépenses ou rembourser d’autres emprunts, la prévisibilité d’un taux hypothécaire fixe peut être plus attrayante, a expliqué Barry Gollom, vice-président, produits et paiements à la Banque CIBC. Toutefois, ceux qui ont remboursé une partie substantielle de leur prêt hypothécaire sont sans doute moins vulnérables aux variations de taux.» »

source: jdm

Ajouter un commentaire