Les Canadiens s’endettent avec leurs hypothèques

Mc Kinsey

L’endettement des canadiens continue de plus belle et est maintenant équivalent à 155% du revenu. Les chiffres proviennent du McKinsey Global Institute et étaient compilés en date du milieu de l’année 2014. Étant donné que les taux hypothécaires continuent de baisser, on peut penser que les québécois et canadiens en général risquent de s’enfoncer encore un peu plus avec leurs maisons, condos ou duplex/triplex.


McKinsey lance à un avertissement concernant une «dangereuse spirale à la baisse» si les prix des maisons devaient descendre. «En comparant avec les autres ménages, ajoute l’étude, ceux qui sont fortement endettés sont plus sensibles aux chocs de revenu provenant des pertes d’emploi, aux problèmes de santé coûteux ou à une augmentation des coûts du service de la dette.» «Lorsque les ménages très endettés ont des problèmes, ils réduisent la consommation, ce qui contribue à la sévérité d’une récession»

L’endettement canadien se mesure à 247% de la taille de l’économie, ce qui est énorme. Pas autant qu’au Japon (400%) ou qu’en Irlande (390%) mais on en s’approche dangereusement.

Ajouter un commentaire