Postes Canada dégage des bénéfices au 1er trimestre 2015

Alors que Postes Canada subit la baisse du volume du courrier postal, l’entreprise publique n’en reste pas moins rentable. Son premier trimestre 2015 constitue en effet une réussite « financière », l’enseigne ayant enregistré une plus-value avant impôt substantielle.

24 millions de dollars de bénéfices avant impôt


Selon les résultats financiers publiés par Postes Canada vers la mi-mai, l’entreprise publique a réalisé un premier trimestre 2015 satisfaisant, au moins sur le plan financier. L’entité voit en effet son activité progresser dans presque tous les domaines, notamment dans le courrier transactionnel, où son chiffre d’affaires a progressé de 9,1 % à 889 millions de dollars. Son service colis bénéficie également de cette hausse des revenus, avec une croissance à 6,2 % du chiffre d’affaires à 380 millions de dollars. Cette augmentation dans tous les domaines permet à Postes Canada de dégager un bénéfice avant impôt de 24 millions de dollars au 1er trimestre 2015.

Postes Canada dos au mur

Malgré ce profit, Postes Canada précise dans ses résultats trimestriels que l’entreprise a encore besoin de procéder à des réorganisations pour maintenir des finances saines. La baisse des volumes poste-lettres – à hauteur de 8,4 % — n’arrange en rien la situation de l’entreprise, qui a déjà effectué une grande réorganisation de ses services en 2013, à la suite d’une compression de personnel. Cette baisse est en partie compensée par les effets salvateurs de la structure de tarification progressive, qui est entrée en vigueur au 1er semestre 2014.

Le déclin constant du volume des services Poste-lettres pousse toutefois la direction de Postes Canada à chercher d’autres solutions pour ne pas devenir un « fardeau » pour les contribuables. La suppression de la livraison du courrier à domicile fait partie de ces solutions envisagées par l’entreprise publique. Cette option se heurte toutefois à une très forte opposition au Canada : nombre d’élus et de citoyens ont d’ores et déjà annoncé leur intention de défendre ce service historique de Postes Canada, même devant les tribunaux, s’il le faut.

Source : Radio Canada

Ajouter un commentaire