Quand la BMO absorbe Aver Média..

Selon la déclaration de BMO en date du 14 février, un accord de principe aurait été conclu entre la Banque de Montréal et Aver Media, concernant l’achat des actifs de prêt de cette dernière, qui est dans le domaine du crédit aux médias de la télé et du cinéma.

Une clientèle élargie pour BMO


Cet achat d’actifs de prêt permettra alors à la BMO d’avoir un panel de clients d’entreprise plus élargi, grâce à sa présence d’autant plus soulignée dans un secteur dont l’avenir est prometteur. Le deuxième trimestre de l’exercice 2013 est la période prévue pour cette transaction.

Le cofondateur et président exécutif d’Aver Média, Peter Sussman a fait savoir que cette décision sera également profitable pour Aver Media, qui table sur l’assise financière de la BMO. Selon lui, le quotidien d’Aver Media sera comme auparavant, voire amélioré, car il pourra se focaliser sur la recherche de nouveaux clients tout en entretenant les échanges avec ceux qui sont déjà des habitués de la maison.

Jim Kelsey, premier vice-président de chez BMO n’a pas caché sa joie en affirmant que cette fusion sonne le début d’une nouvelle ère dans le domaine du crédit aux médias.

Quelques mots sur Aver Media

C’est en 2006 que Peter Sussman et Bradley Sherman fondent ensemble Aver Media, une entreprise dont le coeur de métier est le financement de chaînes importantes dans le monde du média. Aver Media tient alors un rôle important dans le domaine en octroyant des crédits-relais pour réduire les écarts de trésorerie. L’entreprise a plusieurs cordes à son arc : organisme de crédit pratiquant des financements via des titres d’emprunt garanti, il offre également un service-conseil dont le rôle est d’assister les clients désireux de vendre ou de produire des contenus médias du genre émissions de télévision ou films long métrage.

Ajouter un commentaire