Québécois : Attention aux dettes !

L’endettement est un problème qui touche de nombreux Québécois. Des connaissances insuffisantes et une planification négligée des dépenses en sont entre autres les causes principales.

Les Québécois souffrent de l’endettement


Question Retraite a démontré récemment que seuls 15 % des salariés de 25 à 64 ans gèrent leurs revenus en fonction de leurs besoins. Selon l’organisme, 30 % des Québécois de 55 à 64 ans ont même des arriérés sur leurs cartes de crédit, dus notamment à une mauvaise planification de leurs finances et à la surconsommation. L’ACP ajoute que l’endettement est aussi lié aux finances précaires de beaucoup de consommateurs. L’association indique que 30 % des travailleurs dépensent intégralement leurs salaires et n’ont ainsi aucune flexibilité financière. Or, il est conseillé de mettre 10 % de son salaire net de côté. Un retard de salaire crée alors une situation difficile pour 47 % des Canadiens, le moindre imprévu pouvant alourdir les dettes.

Des dettes en hausse au Canada

D’après les chiffres de TransUnion, la dette moyenne des ménages, hors hypothèque, était estimée à 26 221 $ au mois d’août, un record pour ces 8 dernières années. La situation de certains Canadiens est d’ailleurs plus préoccupante. C’est le cas de Charles et Nadia, dont les dépenses excèdent les revenus de 1000 $ tous les mois, et ont une dette de 66 000 $, hors hypothèque. En incluant 6000 $ dus au RQAP, et qui sont liés à un trop-perçu durant le dernier congé de maternité de Nadia, l’endettement du couple atteint 72 000 $. Heureusement, il lui est encore possible de corriger la situation. Karina Audet, planificatrice financière, préconise un plan comprenant notamment un crédit hypothécaire fractionné pour régler les dettes.

sources : lapresse, canoé

Ajouter un commentaire