Ristournes en Hausse de 7% chez Desjardins

Le dernier trimestre de l’année 2011 s’est bien déroulé pour Desjardins. Au cours de cette période, il a été constaté une nette augmentation des ristournes. Vendredi dernier, le groupe a affirmé avoir réalisé une hausse de l’ordre de 150 % des profits avant ristournes au T4, ce qui s’est chiffré à 427 millions de dollars.

Desjardins


Un résultat au dernier trimestre très satisfaisant pour Desjardins

Vendredi dernier, le président de Desjardins, Monique F. Leroux, a affirmé être satisfait du résultat de l’exercice 2011. Suite au dépouillement du résultat, le groupe a en effet fait le constat d’une hausse de l’ordre de 7 % des ristournes qui s’établit à 320 millions de dollars par rapport à l’année 2010, une nouvelle qui a ravi surtout les membres de Desjardins. Cette situation est le fruit d’une bonne organisation de travail du groupe, a précisé la présidente.

Toutes les branches d’activités sont en hausse

Le CA au titre de l’année 2011 a progressé de 14 % environ pour atteindre 13,2 milliards de dollars. Une croissance non négligeable de 7,6 % de la collecte d’épargne a également été notée au cours de période, à 123,4 milliards de dollars. En même temps, le revenu total a aussi connu une nette hausse de 14,4 % et a atteint 3,51 milliards de dollars. Quant aux excédents, ceux-ci ont grimpé de 14 % et se sont établis à 1,58 milliard de dollars pour l’année 2011, si en 2010, ils étaient de 1,38 milliard.

Une situation partiellement imputable aux acquisitions

Les acquisitions réalisées au cours de l’année sont aussi en partie responsables de cette situation. Le rachat de Western Financial Group et de Financière MGI a permis à Desjardins d’étendre son champ d’activités. Suite à toutes ces opérations, l’actif du financier a gagné 6 points de base environ, pour ressortir à 190 milliards de dollars. Desjardins a même affirmé ne pas avoir été atteint par la turbulence financière de l’année 2011. Les actifs toxiques ne représentaient que seulement 0,41 % du total des prêts octroyés durant l’année, soit en baisse par rapport à 2010 où ce ratio était de 0,43 %.

Ajouter un commentaire