Six établissements financiers déclassés par S&P au Canada

L’agence new-yorkaise S & P attribue de mauvaises notes à six institutions financières canadiennes, dont Mouvement Desjardins, Banque Nationale et Banque Laurentienne, des établissements québécois.

Une économie au ralenti

Mouvement Desjardins, Banque Nationale, Banque Laurentienne, Banque Scotia, Central 1 Credit, Union Home Capital Group ont obtenu une mauvaise notation de la part de Standard & Poor’s. Cette agence new-yorkaise fonde sa décision de baisser les notes des six institutions sur l’atonie de l’économie canadienne.

Aggravation de la concurrence

L’économie canadienne semble pour l’heure grippée. La situation est telle que les banques qui se livrent déjà à une concurrence sans merci au niveau des marchés de prêts risquent de vouloir encore réduire leurs marges bénéficiaires pour attirer les clients. Or ces marges bénéficiaires sont la colonne vertébrale des institutions financières ; en rognant leurs marges, les banques deviennent moins performantes et pour compenser ce manque à gagner, elles s’orienteront vers des options plus rémunératrices, mais également plus aléatoires comme les prêts personnels.

Les institutions québécoises.

Le reproche commun adressé aux trois banques québécoises est de se focaliser sur la clientèle du Québec. Les inquiétudes de S & P concernant Mouvement Desjardins se basent sur le fait que les activités de cette dernière reposent largement sur le segment hypothécaire ; cette position serait enviable à des périodes de croissance, mais vu la conjoncture, elle s’expose au pire dans l’éventualité d’un fort recul du marché. La Banque Laurentienne a certes fait des acquisitions rentables dans le segment de la gestion des placements, mais ces opérations risquent à moyen terme d’être coûteuses et risquées. Banque Nationale, par rapport à ses concurrentes au niveau national possède des parts de marché moindres et sa division des valeurs mobilières présente des performances en dents de scie.

Categories: Banques Tags:
  1. Pas encore de commentaire


La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé à 1%

La Banque du Canada a décidé de laisser, sans surprise, son taux directeur à 1%. Le taux officiel d'escompte demeure à 1 1/4 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 3/4 %.

Acheter de l'immobilier aux Etats-Unis : Détroit a un ROI de 30%

Si vous souhaitez investir dans l'immobilier, il serait peut-être intéressant de regarder du côté américain et en particulier dans certaines villes. Le site RealtyTrac a réalisé un

Voici la liste des 20 meilleurs employeurs au Canada

Les Prix Randstad récompensent les meilleurs employeurs au pays selon un sondage effectué par ICMA International auprès de 8500 canadiens. On ne connait pas encore le gagnant m

Les canadiens préfèrent les hypothèques à taux fixe en ce moment

Taux fixe ou taux variable, l'éternelle question. Les canadiens préfèrent opter pour un taux fixe en ce moment et on les comprend. Les taux d'intérêt hypothécaires sont historiquem

ING Direct Canada devient Tangerine

Après plusieurs mois de préparation, ING Direct a enfin annoncé LA nouvelle que nombre de ses clients attendent depuis 2012 : la banque change de nom. Dorénavant, elle se dénomme T