Si les taux d’intérêt montaient de 1%, un million de canadiens auraient des difficultés à payer

hypotheque-fragile

Une étude de TransUnion indique que près d’1 million d’emprunteurs canadiens auraient du mal à payer leur hypothèque si les taux d’intérêt venaient à monter de 1%.


Et même si la Banque du Canada montait son taux directeur de seulement 0,25%, il y aurait près de 700 000 consommateurs canadiens qui auraient des difficultés à payer.

« En dépit de l’endettement croissant des ménages, la grande majorité des consommateurs seraient en mesure de faire face à une hausse des taux d’intérêt jusqu’à 1 %. Cependant, notre étude a identifié un sous-ensemble de la population de près d’un million d’emprunteurs qui pourraient éprouver des difficultés financières en cas de hausse de ces taux », selon Jason Wang, directeur des recherches et des analyses de l’industrie pour TransUnion Canada.

transunion

26 millions de canadiens ont un crédit actif, et chaque personne détient en moyenne 3,7 produits de crédit.

jason-wangUne hausse de 0,25 points impacterait négativement au moins 15% des consommateurs qui ont une hypothèque à taux variable et qui verraient leurs paiements mensuels monter de 50$ ou plus.

Si les taux bancaires progressaient jusqu’à 1% de plus qu’à l’heure actuelle, ce serait une proportion de 40% des consommateurs qui verraient leurs versements augmenter de 50$ ou plus par mois.

« L’importance de l’augmentation des versements mensuels ne constitue qu’une partie de l’équation. Pour certains, une augmentation de 50 $ se gère simplement en laissant tomber quelques soupers au restaurant, alors que pour d’autres, cet écueil pourrait amputer leur budget de transport pour se rendre au travail. Il nous faut donc l’autre partie de l’équation, c’est-à-dire comparer la variation de versements avec les flux de trésorerie disponibles des consommateurs. », toujours selon Jason Wang.

Pour le moment pas d’inquiétude à avoir pour les mois qui viennent car les taux devraient rester bas au pays pendant un certain temps. Mais éventuellement ils vont remonter, et cela personne qui possède une hypothèque ne le souhaite.

Photos: TransUnion

Ajouter un commentaire