Un Américain règle son hypothèque avec des cents

Au mois d’avril 2012, Thomas Daigle a enfin pu s’acquitter de son hypothèque. Pour réaliser un geste « mémorable », il règle sa banque avec des pièces de 1 cent.

Un règlement « mémorable »


En 1977, l’opticien Thomas Daigle s’installe dans sa nouvelle résidence située à Milford, dans l’État du Massachusetts. Il a ensuite pris une hypothèque sur la maison qu’il s’est offerte avec Sandra, son épouse. De prime abord, son histoire semble ordinaire. Il a pourtant réussi à attirer l’attention du quotidien américain The Milford Daily News, en s’acquittant de la dernière tranche due à sa banque le 24 avril avec uniquement des sous noirs. Il explique son geste par son souhait de réaliser un ultime versement « mémorable », tenant ainsi la promesse faite à la Milford Federal Savings and Loan Association, de régler son hypothèque avec des pièces de 1 cent. Un projet qu’il nourrit depuis longtemps, puisqu’il a rassemblé ces pièces depuis son installation.

L’idée originale d’un homme très patient

Interrogé par le journal, M. Daigle a déclaré que son idée avait toujours amusé sa femme. En effet, il ne manquait pas de lui dire que chaque pièce qu’il ramassait lui permettrait de régler l’hypothèque. Il a également confié à la presse qu’il collectait 2,5 cents/j en moyenne pour les conserver dans une caisse de raisin après les avoir scrupuleusement rangé par rouleaux de 50 cents. Lorsque sa caisse ne put plus contenir les pièces, il continua à amasser les sous dans 2 boîtes métalliques, qu’il avoue avoir remises avec soulagement à sa banque. À sa décharge, ce dernier versement comptait au total 62 000 cents et pesait près de 360 kg, soit 800 livres environ.

source : radio-canada

Ajouter un commentaire