Wells Fargo devient la première banque au monde

La banque américaine Wells Fargo vient de déloger la banque Industrial and Commercial Bank of China de sa place de première banque mondiale en capitalisation boursière.

La fin de six années de règne


D’après les chiffres affichés par le New York Stock Exchange, bourse où est cotée la banque Wells Fargo, cette dernière a atteint au mardi 23 juillet une capitalisation boursière à hauteur de 236 milliards USD.

De son côté, la banque ICBC, qui détenait auparavant le titre de banque mieux cotée en bourse, revendiquait un chiffre de 233 milliards USD.

Profitant du rapide développement de l’économie chinoise, l’ICBC est devenu en 2007 le numéro un en valeur de marché. Elle affichait alors une capitalisation estimée à 374 milliards USD. Depuis, sa croissance a perdu de l’ampleur.

image: wellsfargo.com

image: wellsfargo.com

Des hauts et des bas qui se répercutent sur les valeurs boursières

D’après Lu Zhengwei, analyste chez Industrial Bank, Wells Fargo a tiré profit du rebond du marché de la pierre depuis que l’économie US semble se relever ; ce que confirme la banque américaine qui annonce fièrement que son bénéfice net au T2 a augmenté de 20 %, un chiffre largement au-dessus des prévisions du marché.

M. Lu estime qu’en parallèle, la situation économique en Chine y est pour beaucoup. La croissance économique du pays en net retrait a conduit la Banque Centrale de la Chine à libéraliser les taux d’emprunts. Cette décision a eu un impact négatif sur les titres des banques chinoises contraintes du coup à réduire leurs marges bénéficiaires, concurrence oblige.

De plus, le marché interbancaire de la chine a connu une période de crise de liquidités sans précédent. Les taux à court terme ont alors connu une hausse vertigineuse. Cette fébrilité, synonyme de fragilité a discrédité ipso facto les valeurs chinoises sur le marché boursier.

Ajouter un commentaire